Qu’est-ce que le BIM (Building Information Modeling)
Qu’est-ce que le BIM (Building Information Modeling)
1 juin 2022
Utilisation du BIM pour la planification sur site / hors site
Utilisation du BIM pour la planification sur site / hors site
21 juin 2022

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle…

La réalité virtuelle (VR : Virtual Reality en anglais) est l’utilisation de la technologie informatique pour créer un environnement simulé.
Le composant le plus immédiatement reconnaissable de la réalité virtuelle est le visiocasque (HMD).
Les principaux acteurs de la réalité virtuelle incluent HTC ViveOculus Rift et PlayStation VR (PSVR).

La technologie de réalité virtuelle (VR) est une force croissante au-delà du divertissement et un outil important dans l’éducation, la science, le commerce, la fabrication, etc. Apprenez les bases et les dernières nouvelles d’experts sur l’impact de la réalité virtuelle sur votre monde.

Qu’est-ce que la réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle place l’utilisateur dans une expérience en trois dimensions. Au lieu de regarder un écran devant eux, les utilisateurs sont immergés et interagissent avec des mondes 3D.

La simulation des sens humains – tous les cinq – transforme un ordinateur en un véhicule vers de nouveaux mondes. La seule limite à une superbe expérience VR est la puissance de calcul et la disponibilité du contenu.

Trois différents types de réalité virtuelle

Les trois types de réalité virtuelle, non immersif, semi-immersif, immersif complet ou un mélange des deux, sont également appelés réalité étendue (XR). Trois types d’expériences de réalité virtuelle offrent différents niveaux de simulation générée par ordinateur.

Les trois principales catégories VR sont les suivantes :

  • Réalité virtuelle non immersive : Cette catégorie est souvent négligée en tant que réalité virtuelle simplement parce qu’elle est si courante. La technologie VR non immersive comprend un environnement virtuel généré par ordinateur où l’utilisateur reste simultanément conscient et contrôlé par son environnement physique. Les jeux vidéo sont un excellent exemple de réalité virtuelle non immersive.
  • Réalité virtuelle semi-immersive : Ce type de réalité virtuelle offre une expérience partiellement basée dans un environnement virtuel. Ce type de réalité virtuelle est logique à des fins éducatives et de formation avec l’informatique graphique et les grands systèmes de projecteurs, tels que les simulateurs de vol pour les stagiaires pilotes.
  • Réalité virtuelle entièrement immersive : À l’heure actuelle, il n’existe pas de technologies de réalité virtuelle complètement immersives, mais les avancées sont si rapides qu’elles sont peut-être imminentes. Ce type de VR génère l’expérience de simulation la plus réaliste, de la vue au son jusqu’aux sensations parfois même olfactives. Les jeux de course automobile sont un exemple de réalité virtuelle immersive qui donne à l’utilisateur la sensation de vitesse et de compétences de conduite. Développée pour les jeux et autres divertissements, l’utilisation de la réalité virtuelle dans d’autres secteurs est en augmentation.

La définition de la technologie virtuelle inclut des caractéristiques partagées spécifiques.

Non seulement immersifs, ils sont également générés par ordinateur, crédibles en tant qu’expériences multidimensionnelles et interactifs.

casque réalité virtuelle
Utilisation de la VR par des étudiants.

Comment fonctionne la technologie de réalité virtuelle ?

Le processus de réalité virtuelle combine matériel et logiciel pour créer des expériences immersives qui « trompent » l’œil et le cerveau.

Le matériel prend en charge la stimulation et la simulation sensorielles telles que les sons, le toucher, l’odeur ou l’intensité de la chaleur, tandis que le logiciel crée l’environnement virtuel rendu.

Fonction oculaire et cérébrale et expérience de réalité virtuelle 3D

La création d’expériences immersives imite la façon dont l’œil et le cerveau forment des visuels. Les yeux humains sont distants d’environ trois pouces et forment donc deux vues légèrement différentes.

Le cerveau fusionne ces vues pour créer une impression de profondeur ou d’affichage stéréoscopique.

Les applications VR reproduisent ce phénomène avec une paire d’images exactes sous deux angles différents. Au lieu d’une seule image couvrant tout l’écran, il affiche deux images identiques faites pour décaler la vue de chaque œil.

La technologie VR trompe le cerveau du spectateur en lui faisant percevoir une sensation de profondeur et en acceptant l’illusion d’une image multidimensionnelle.

BIM et Réalité virtuelle

Utilisation de la réalité virtuelle lors des estimations de coûts et du calendrier de planification

Avec les données BIM en réalité virtuelle, les estimateurs peuvent vérifier si ce qu’ils avaient prévu correspond réellement aux informations et aux idées fournies par les autres participants.

En visualisant et en contextualisant les données BIM grâce à la simulation VR, chaque équipe impliquée peut littéralement montrer ses défis et les faire comprendre aux autres participants.

La communication devient plus fluide et au final, elle génère une réduction significative des délais et des coûts.

Utilisation de la réalité virtuelle pendant la coordination et la construction

Travailler sur une maquette numérique permet à chacun d’avoir une meilleure vision des différentes caractéristiques de finition, et de mieux appréhender les projets complexes et de grande envergure.

Les projets complexes peuvent avoir plusieurs typologies d’utilisateurs finaux. Si vous pensez à un aéroport, vous aurez les clients, les employés de bureau, la sécurité et la maintenance.

Tous utilisent les mêmes installations avec des objectifs différents. Dans ce cas, comprendre les différents espaces et le sens de circulation est crucial.

Le logiciel VR vous permet de voir le modèle BIM dans un environnement réel. C’est un moyen efficace de visualiser les défis logistiques et l’impact de la construction d’un bâtiment.

Quelle est la différence entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée ?

La réalité virtuelle (VR) est une expérience artificielle et totalement immersive qui obscurcit le monde naturel.

La réalité augmentée (AR) améliore les vues du monde réel des utilisateurs avec des superpositions numériques qui intègrent des objets artificiels.

La VR crée des environnements synthétiques grâce à des stimuli sensoriels. Les actions des utilisateurs ont un impact, au moins partiel, sur ce qui se passe dans l’environnement généré par ordinateur.

Les environnements numériques reflètent des lieux réels et existent en dehors de la réalité physique actuelle.

Dans la VR, le monde réel est visualisé directement ou via un appareil tel qu’une caméra pour créer un visuel et ajoute à cette vision des entrées générées par ordinateur telles que des images fixes, de l’audio ou de la vidéo.

AR est différent de VR car il ajoute à l’expérience du monde réel plutôt que de créer une nouvelle expérience à partir de zéro.

Quelle technologie utilise la réalité virtuelle ?

La technologie VR se compose généralement de casques et d’accessoires tels que des contrôleurs et des trackers de mouvement. Pilotée par des applications téléchargeables propriétaires ou une réalité virtuelle basée sur le Web, la technologie est accessible via un navigateur Web.

Quel matériel utilise la réalité virtuelle ?

Le matériel de réalité virtuelle comprend des accessoires sensoriels tels que des contrôleurs, ainsi que des casques, des trackers manuels, des tapis roulants et, pour les créateurs, des caméras 3D.

Accessoires VR

Les accessoires VR sont des produits matériels qui facilitent la technologie VR. De nouveaux appareils sont toujours en développement pour améliorer l’expérience immersive. Les accessoires d’aujourd’hui incluent la souris 3D, les trackers optiques, les gants filaires, les contrôleurs de mouvementles combinaisons, les tapis roulants et même les appareils odorants.

Voici quelques-uns des accessoires utilisés aujourd’hui en VR :

  • Souris 3D : Une souris 3D est un dispositif de contrôle et de pointage conçu pour se déplacer dans des espaces 3D virtuels. Les souris 3D utilisent plusieurs méthodes pour contrôler le mouvement 3D et le pointage 2D, notamment des accéléromètres, des capteurs multiaxes, des capteurs IR et des lumières.
  • Trackers optiques : des dispositifs visuels surveillent la position de l’utilisateur. La méthode la plus courante pour les systèmes VR consiste à utiliser une ou plusieurs caméras vidéo fixes pour suivre l’objet ou la personne suivi.
  • Gants filaires : Ce type d’appareil, porté sur les mains, est également connu sous le nom de cyber-gants ou gants de données. Diverses technologies de capteurs capturent des données de mouvement physique. Comme un dispositif de suivi inertiel ou magnétique, un tracker de mouvement se fixe pour capturer la rotation du gant et les données de position globale. Le logiciel du gant interprète le mouvement.
  • Motion Controllers : Ces accessoires permettent aux utilisateurs d’agir en réalité mixte. Les contrôleurs permettent une interaction fine avec les objets numériques car ils ont une position précise dans l’espace.
  • Tapis roulants omnidirectionnels (ODT) : Cette machine accessoire donne aux utilisateurs la possibilité de se déplacer physiquement dans n’importe quelle direction. Les ODT permettent aux utilisateurs de se déplacer librement pour une expérience totalement immersive dans les environnements VR.
  • Appareils odorants : Les appareils odorants sont l’un des accessoires les plus récents dans le monde de la réalité virtuelle. Vaqso, une société basée à Tokyo, propose un casque qui émet des odeurs pour transmettre la taille et la forme d’une barre chocolatée. L’appareil équipé d’un ventilateur contient plusieurs odeurs différentes qui peuvent changer d’intensité en fonction de l’action de l’écran.

Casques RV

Un casque VR est un appareil monté sur la tête, comme des lunettes. Un casque VR est un écran ou un affichage visuel. Les casques incluent souvent des capteurs ou des caméras de suivi du son, des yeux ou de la tête à la pointe de la technologie.

casque VR enfant

Il existe trois principaux types de casques :

  • Casques VR basés sur PC : Les casques PC ont tendance à être les appareils les plus chers car ils offrent les expériences les plus immersives. Ces casques sont généralement reliés par câble au casque et alimentés par du matériel externe. L’écran dédié, les capteurs de mouvement intégrés et un tracker de caméra externe offrent un son et une image de haute qualité et un suivi de la tête pour un plus grand réalisme.
  • Casques VR autonomes : Les casques VR tout-en-un ou autonomes sont des éléments matériels intégrés sans fil, tels que des tablettes ou des téléphones. Les casques VR sans fil ne sont pas toujours autonomes. Certains systèmes transmettent des informations sans fil depuis des consoles ou des PC à proximité, et d’autres utilisent des packs câblés transportés dans une poche ou attachés à des vêtements.
  • Casques mobiles : ces appareils à coque utilisent des lentilles qui recouvrent un smartphone. Les lentilles séparent l’écran pour créer une image stéréoscopique qui transforme un smartphone en appareil VR. Les casques mobiles sont relativement peu coûteux. Les fils ne sont pas nécessaires car le téléphone effectue le traitement. Les téléphones n’offrent pas les meilleures expériences visuelles et sont sous-alimentés par la réalité virtuelle sur console de jeu ou sur PC.

Quel logiciel utilise la réalité virtuelle ?

Les développeurs utilisent divers logiciels pour créer la réalité virtuelle. Ils comprennent des kits de développement de logiciels VR, des logiciels de visualisation, de gestion de contenu, des moteurs de jeu, des plateformes sociales et des simulateurs de formation.

  • Logiciel de systèmes de gestion de contenu VR : les entreprises utilisent cet outil de travail pour collecter, stocker et analyser le contenu VR dans un emplacement centralisé.
  • Logiciel de moteur de jeu VR : les développeurs utilisent les outils pour créer une expérience de jeu vidéo VR.
  • Kit de développement logiciel VR (SDK) : les SDK offrent une base pour concevoir, construire et tester des expériences VR.
  • Logiciel de plates-formes sociales VR : les utilisateurs collaborent à distance en VR avec ces outils.
  • Logiciel de simulateur de formation VR : Ce logiciel fonctionne pour presque toutes les industries pour la formation des employés dans des environnements immersifs.
  • Logiciel de visualisation VR : les utilisateurs font l’expérience de données agrégées dans un environnement virtuel. pour bien comprendre ce que signifient les données.

Les applications de la VR aujourd’hui

La réalité virtuelle a eu un impact sur des entreprises allant de la médecine au tourisme et est la pierre angulaire de nombreuses stratégies de transformation numérique des entreprises.

Par exemple, selon un rapport Statista de novembre 2020, les estimations des investissements des entreprises aux États-Unis dans la maintenance et la formation industrielles devraient atteindre 4,1 milliards de dollars en 2024.

Voici un aperçu des principaux cas d’utilisation :

  • Formation : L’une des plus évidentes est l’utilisation de la réalité virtuelle dans la formation des employés. Bien que cela nécessite actuellement l’utilisation d’un casque, cela peut également être fait sur place ou à domicile. La possibilité de mettre un employé à la place des autres (qu’il s’agisse d’un collègue ou d’un client) offre une expérience unique qui ne serait pas possible autrement. La réalité virtuelle a du sens dans l’éducation. Imaginez une expérience immersive dans l’histoire ou la science, par exemple. Au fur et à mesure que la technologie progresse et que notre capacité d’attention diminue, nous continuerons à nous attendre à des expériences complètes lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau.
  • Voyage : Les hôtels peuvent vous emmener à l’intérieur de leur propriété, vous savez donc à quoi vous attendre. La réalité virtuelle peut être bénéfique pour les voyages haut de gamme (par exemple, les lunes de miel ou les hôtels de luxe). Pour l’utilisateur, il verrait (et ressentirait) l’emplacement de son point de vue au lieu de regarder une vidéo en ligne ou de regarder des photos 2D.
  • Immobilier : les développeurs peuvent aller au-delà des modèles 3D pour simuler la vie à l’intérieur de leur nouveau développement. La réalité virtuelle fonctionnerait à la fois pour les maisons et les espaces commerciaux. De plus, les espaces de coworking peuvent utiliser la réalité virtuelle pour placer le locataire potentiel à l’intérieur de l’espace avant de vous rejoindre.
  • Soins de santé : Il existe de nombreuses utilisations pour les professionnels de la santé, les chercheurs et les patients. Imaginez utiliser la réalité virtuelle pour aider les patients souffrant de troubles tels que l’anxiété ou l’anorexie. Il serait précieux à la faculté de médecine d’aider les étudiants à apprendre à faire face aux situations qui peuvent survenir lorsqu’ils deviennent médecins (formation à l’empathie, par exemple). La réalité virtuelle est déjà utilisée pour la formation chirurgicale.
  • Commerce de détail : les détaillants peuvent aider les consommateurs potentiels à se mettre dans des situations où ils peuvent « essayer » des vêtements ou des objets et avoir une idée de la façon dont ils interagissent avec un environnement. Par exemple, une future mariée pourrait essayer une robe de mariée et la placer dans un environnement de mariage réel. La réalité virtuelle est différente de la réalité augmentée, où vous restez dans votre réalité actuelle.
  • Militaire : la réalité virtuelle est déjà un outil précieux dans les simulations de combat, d’affrontements, etc. Il peut remplacer des exercices réels coûteux et parfois dangereux. La possibilité de changer de scénario le rend attrayant pour toutes les branches de l’armée et de l’industrie de la défense.
  • Divertissement : La capacité à offrir des expériences immersives transformera le divertissement. Les jeux et Hollywood offriront de plus en plus aux utilisateurs et aux téléspectateurs la possibilité de passer du passif à l’actif. Les consommateurs interagiront avec les histoires de manière hautement personnalisée (s’ils le souhaitent). La possibilité de choisir votre propre point de vue dans un jeu ou un film continuera de fournir de nouvelles formes d’engagement.
  • Architecture : la réalité virtuelle peut rendre différents niveaux de détail qui sont importants dans la conception à un stade précoce. Les architectes peuvent créer une expérience immersive pour visualiser la masse et les relations spatiales. D’autres utilisations peuvent montrer comment la lumière affectera l’espace proposé, en fonction de l’emplacement des fenêtres.
  • Art : la réalité virtuelle en tant qu’outil pour les beaux-arts est un incontournable pour les artistes qui visent à repousser les limites. Les artistes multimédias du monde entier sont déjà profondément impliqués dans les formes d’art expérientiel immersif. Laurie Anderson, pionnière depuis les années 1970, a été primée au 74e Festival international du film de Venise pour son œuvre The Chalkroom.
  • Aviation : des cockpits réalistes dotés de la technologie VR sont utilisés pour former les pilotes commerciaux dans le cadre de programmes de formation intégrant des instructions en direct avec vol virtuel.
  • Aéronautique : Lockheed Martin construit son avion F-35 avec la technologie de réalité virtuelle. En plus de la conception, les ingénieurs utilisent désormais des lunettes VR pour inspecter les avions. La réalité virtuelle permet aux ingénieurs de travailler avec une précision allant jusqu’à 96 % à un rythme 30 % plus rapide.
  • Salles de conférence : Les utilisateurs s’équipent d’un casque qui simule une salle de réunion, complétée par des collègues et du mobilier. Le suivi de mouvement, combiné à des avatars numériques, permet aux utilisateurs de contrôler leur moi numérique et d’employer des gestes. Même ceux qui n’ont pas de casque utilisent des flux vidéo de webcam superposés à la salle de conférence virtuelle.
  • Visualisation des données : La visualisation des données techniques et scientifiques profite depuis des années de la réalité virtuelle. La nouvelle technologie d’affichage a suscité de l’intérêt pour tout, des modèles météorologiques à la visualisation moléculaire.
  • Manger : Project Nourished reproduit l’alimentation en manipulant le goût, l’odorat, la vision, le son et le toucher. Les gens vivent le virtuel comme un repas gastronomique. Le processus utilise un casque VR, un diffuseur d’arômes, un système qui émule les sons de mastication, un ustensile rotatif et des aliments imprimés en 3D sans goût. Le projet vise à maximiser les qualités pratiques et thérapeutiques des boissons, des médicaments et des aliments tout en limitant l’utilisation des ressources naturelles.
  • Éducation : L’utilisation des supports d’enseignement et des manuels traditionnels est souvent inefficace pour les élèves ayant des besoins spéciaux. Avec l’introduction de la réalité virtuelle, les étudiants sont devenus plus réactifs et engagés. À la Charlton Park Academy de Londres, les enseignants utilisent la technologie immersive pour mieux répondre aux besoins uniques de leurs élèves.
  • Mode : Vous pouvez trouver la boutique VR de Dior sur son site français. La marque offre aux acheteurs une expérience de commerce électronique en 3D à 360 degrés. Les utilisateurs parcourent virtuellement les offres du magasin, zooment sur les articles préférés et les achètent en ligne.
  • Musées : grâce à un téléphone portable, un projecteur, un casque ou un navigateur Web, les visiteurs découvrent des lieux qui auraient été inaccessibles dans un passé récent. Au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, une installation VR permanente permet aux visiteurs d’explorer différentes espèces animales et leurs liens. L’exposition simule des expériences réelles d’interaction ou d’observation d’animaux dans leurs habitats naturels.
  • Médias sociaux : la réalité virtuelle permet aux gens d’établir des liens de manière plus significative. VRChat donne le pouvoir de création à sa communauté avec une large sélection d’expériences VR sociales. Les utilisateurs peuvent passer du temps, jouer et discuter avec un son 3D spatialisé, des jeux VR multijoueurs, des stations spatiales virtuelles et des avatars expressifs synchronisés sur les lèvres.
  • Sports : la réalité virtuelle est une aide à l’entraînement dans de nombreux sports tels que le cyclisme, le ski, le golf et la gymnastique. Au moins trois programmes universitaires – l’Université d’Auburn, l’Université Vanderbilt et l’Université de l’Arkansas – et plusieurs équipes de la NFL utilisent des systèmes de réalité virtuelle.

Avantages de la réalité virtuelle

La réalité virtuelle profite à de nombreuses industries grâce à son engagement des utilisateurs. La réalité virtuelle est un excellent véhicule pour la formation, les conférences, la commodité et la communication.

Voici quelques-uns des avantages de la réalité virtuelle :

  • Formation pratique : la réalité virtuelle est un moyen sûr de simuler des situations dangereuses à des fins de formation. Pompiers, pilotes, astronautes et policiers peuvent apprendre dans un environnement contrôlé avant d’aller sur le terrain. L’expérience immersive réduit les délais afin que les stagiaires puissent devenir plus rapidement des professionnels.
  • Engagement et connexion : la réalité virtuelle est une expérience attrayante et divertissante pour ses utilisateurs.
  • Conférences pratiques : les réunions virtuelles permettent d’économiser du temps et de l’argent, tout en aidant à maintenir un sentiment de collégialité.
  • Capacité « Tryout » : les remords des acheteurs peuvent devenir une chose du passé avec la réalité virtuelle. Vous pouvez utiliser la réalité virtuelle pour meubler votre maison, tester une voiture ou essayer des alliances sans quitter la maison.

Le futur de la réalité virtuelle en entreprise

Les entreprises se différencient par des hybrides technologiques pour intéresser les consommateurs aux innovations, principalement à travers des applications VR et AR. Nulle part cela n’est plus évident que dans le shopping et la vente au détail.

La réalité virtuelle dans le commerce de détail en est encore à ses balbutiements. Selon un rapport 2018 sur la réalité virtuelle dans le commerce de détail et le marketing d’ABI Research, la technologie de réalité virtuelle dans les secteurs de la vente au détail et du marketing est en passe de générer 1,8 milliard de dollars d’ici 2022.

La réalité virtuelle dans le commerce de détail aide les fournisseurs à planifier, concevoir, rechercher et engager les clients.

Tout cela signifie que la réalité virtuelle n’est plus de la science-fiction. Elle est intégrée à notre présent et, dans les années à venir, elle conduira à des avancées qui façonneront l’avenir.

Comments are closed.

Translate »